oser poser les pieds sur la rosée

en filigrane, elles sont apparues les nouvelles lettres du monde en latence entremêlées  effilochées et miroitantes et puis elles ont disparu en souplesse, elles réapparaissent les messagères de la Terre en partance entremêlées, effilochées, énigmatiques leur langage reste à tisser elles n'en parlent pas moins dès maintenant en rêvant je lis leur message parle parle …

la joie solaire

Ballottés parfois par nos existences comme des errants, Tourmentés parfois par nos combats comme des dragons, Vidés parfois par nos lassitudes comme de vieux rideaux usés, Impatients parfois par nos rêves comme des lanternes chinoises,* au milieu de ces hauts de ces bas, de ces crêtes et ces creux toujours présent , toujours,," je suis …