déplacement sans mobile

tiens tes distances

ma peur

garde moi bien d’arrêter

mon geste à la barrière

je lance la bouteille à la mer

et je plonge la chercher

je déplie moi même le papier

la chemise et le capitaine

nue je danse et je danserai

arrête toi ma peur

au lieu de m’emprisonner

dans ma liberté conditionnelle

lestée par ma pensée électronique

garde tes distances la distance !

je veux voir de près

tous les lointains

être leur proche

ne pas laisser les yeux dans ma poche

et la vie pliée dans l’ourlet.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s